Les Chow-chows du Lee-Dou des Thitounes

Mme Eliane MARTINEAU
91 B, route de St Bonnet
17150 St Sorlin de Conac
FRANCE

Tel/Fax  05 46 49 92 69
Mobile  06 72 04 47 28

eleedou@orange.fr

Accueil     Histoire    Mâles    Femelles    Poils Courts    Champions    Souvenir    Livre d'or    Chiots   Divers   Liens



Implanté à Saint Sorlin de Conac, petit village de Charente-Maritime, l'élevage d'Eliane Martineau se compose d'une trentaine de Chows. Il se caractérise notamment par son importance, sa diversité mais également son ancienneté.

Le Lee-Dou des Thitounes est l'élevage actif le plus important en nombre dans l'hexagone. Le travail en lignée impliquant nécessairement un nombre significatif de sujets, l'équipe de reproducteurs de l'éleveuse lui permet de disposer d'une palette d'outils unique dans le pays.

Autre singularité - c'est l'élevage le plus éclectique puisque c'est le seul à disposer d'une équipe comptant quatre souches différentes de Chows crèmes et deux souches différentes de poil court. L'éleveuse dispose également du nombre le plus important de souches bleues, issues de sa propre production, produites régulièrement sans discontinuité depuis les premières années.

Enfin, à l'instar d'une petite poignée d'autres rares élevages français, la plupart de ses sujets sont issus de sa propre production, et ce depuis les années 1980, ce qui lui confère une connaissance parfaite de son cheptel.

Les années 1980 - la genèse

U'Pai-Kong du Grand Khan, mâle noir, fait son entrée dans la vie d'Eliane en 1984. Il est suivi en 1987 par Chipie-Thai, femelle fauve, marquant le début d'une longue histoire. L'affixe du Lee-Dou des Thitounes est concédée à Eliane (alors Bernard) la même année. Elle commence alors à étudier les lignées et se fixe sur le type entretenu par Achille et Francine Lambert [de Berlaimont] depuis plusieurs décennies et débuté préalablement par la mère d'Achille Lambert [de Penchateau]. Lorsqu'Eliane choisit d'agrandir son cheptel, c'est naturellement qu'elle se tourne vers Berlaimont.


Les Chow-chows du Lee-Dou des Thitounes              Les Chow-chows du Lee-Dou des Thitounes
Ci-dessus : Et'Chang-Blue de Tchin Kiang (gauche) et Fou Lee de Kouan Ti (droite)


L'influence de Berlaimont

Durant la première décennie, la quasi totalité des acquisitions d'Eliane sont issues des lignées de Berlaimont, à savoir :

1988     Doyen Lee de Kouan Ti

1989     Et'Chang-Blue de Tchian Kiang

1990     Fou Lee de Kouan Ti

1990     Fuyang Song Chou Hou

1990     Fy-Lling de Berlaimont

1999     Pai de Berlaimont

1999     Praia de Berlaimont

Parmi ces Chows, trois sont issus directement de Ch Oes-Ming Chy-Nees (Et'Chang, Fuyang et Fou Lee). Chy-Nees se retrouve également dans les propres lignées d'Eliane puisqu'en 1990, elle marie Doyen Lee à Chy-Nees.


Les Chow-chows du Lee-Dou des Thitounes
Ci-dessus : Eliane exposant Ch Beijing du Lee-Dou des Thitounes


Les débuts sur les rings

Côté ring, Eliane expose ses Chows de manière plus intensive qu'aujourd'hui. Elle commence à faire ses armes sur les rings avec Elsa -Ouan du Grand Khan (1988) qui après un petit succès parvient à se qualifier pour la cotation n°2. A une époque où les engagements dans les classes « Chow Chow » étaient bien plus important qu'actuellement, avec des Nationales d'élevage comptant plus de 150 sujets, la concurrence était rude. Eliane devra attendre quelques années pour atteindre l'ultime récompense mais son tour viendra en temps et en heure. Elle obtiendra un succès plus significatif avec l'expérience et les chiennes Fou Lee de Kouan Ti (cotation 3) et Fy-Lling de Berlaimont (Cotation 4) avant d'enregistrer son premier titre de Champion. Ch Happy Day of Blue Baron remporte le prestigieux CACS (ainsi que le CACIB) à l'exposition de Championnat de Longchamps de 1993, sous le jugement de M. D Favier [de Nha Do Mong]. Le 20 février de l'année suivante, M. O Meyer [du Sama Khada] décerne à Happy Day son troisième CACS à Toulouse, faisant ainsi de la chienne la première Championne d'Eliane.


Les Chow-chows du Lee-Dou des Thitounes               Les Chow-chows du Lee-Dou des Thitounes
Ci-dessus : Ch Happy Day of Blue Baron (gauche) et Elsa -Ouan du Grand Khan (droite)


Happy Day et l'attrait par lignées anglaises

L'acquisition par Eliane en 1992 de Happy Day marque un premier tournant dans l'élevage du Lee-Dou des Thitounes. Au début des années 1990, Eliane se lie d'amitié avec Francine Smets [of Blue Baron], éleveuse qui importe alors beaucoup de sang anglais. C'est un des imports britanniques de cette dernière - Suntory Rough Diamond - qui produit Happy Day. Eliane développe alors un intérêt tout particulier pour les Chows anglais, réputés pour leur démarche et leur tradition séculaire d'élevage en lignée.

A cette époque, les relations franco-britanniques, dans le monde du Chow-Chow du moins, sont à leur apogée. Les imports en provenance de l'île sont sensiblement élevés et les juges anglais officient fréquemment dans l'hexagone. Forte de cette influence étrangère, Eliane dispose de quantité d'informations dont elle va se servir pour développer sa production. Elle s'inspire des techniques et méthodes d'élevage d'Outre Manche, notamment sur le travail consanguin.

Parallèlement, Eliane observe les Chows anglais introduits en France. A cette époque, l'un des élevages leader du Royaume dominait les exports vers la France, celui de Mme S Jakeman (Tanlap). La France comptait alors parmi ses Chows anglais Tanlap Talassid à Mme Lachassine, Tanlap Titania à Mme Moysan, Tanlap Tru Desire à M. Favier, Ch Tanlap Top Hat à M. Meyer et enfin Ch Tanlap Tropical à Mme Lebrun, qui remporta son titre à Longchamps en Juin 1989.

C'est ce dernier étalon qui va ensuite laisser son empreinte sur le Lee-Dou des Thitounes. En 1995, Eliane décide de marier un des fils de Tropical à Happy Day, renforçant ainsi l'influence anglaise dans sa famille à quatre pattes. Ce mariage est réitéré à plusieurs reprises et de ces unions Eliane garde une femelle fauve qui donnera naissance plus tard à Nao-Mi du Lee-Dou des Thitounes. On peut retrouver cette dernière dans bon nombre de pedigrees actuels du Lee-Dou des Thitounes.

Quelques années plus tard, Eliane acquiert une reproductrice fauve, appartenant initialement à Mme Blanchard [de la Remise des Grès]. Jacee des Narcisses du Donjon, fille de Ch Tanlap Tropical, marquera le travail d'Eliane puisque deux de ses fils - Oyko et Peixian - deviendront des reproducteurs de choix pour l'éleveuse, surtout le dernier.

Peixian du Lee-Dou des Thitounes voit le jour le 6/9/1999 avant d'être cédé à M. Becker. Il connait un petit succès en exposition, allant jusqu'à lui faire gagner la cotation n°4. Un nombre relativement important de ses enfants seront ensuite exposés et/ou utilisés à des fins reproductives - ainsi certains reconnaitront :

Shen-Lee du Lee-Dou des Thitounes

Shi-Wang du Lee-Dou des Thitounes

Sing du Lee-Dou des Thitounes (premier poil court porteur de l'affixe de l'éleveuse)

Shin-Ees Blue du Lee-Dou des Thitounes

Tai-Phong du Tchaé

Tao-Zhu du Tchaé

Toshima du Lee-Dou des Thitounes


Les Chow-chows du Lee-Dou des Thitounes             Les Chow-chows du Lee-Dou des Thitounes
Ci-dessus : Peixian du Lee-Dou des Thitounes (gauche) et Iang Lee Huang (droite)


Et les mâles ?

Les premiers Chows avec qui Eliane fait ses armes sur les rings sont des femelles à l'instar du titulaire de son premier titre de Champion.

Les mâles ne sont pourtant pas en reste. Le premier à arriver à la maison est Et'Chang-Blue de Tchin Kiang. L'éleveuse traverse le pays au volant de sa voiture pour trouver son petit bijou en Lorraine. Né en 1989, c'est un fils de Chy-Nees et d'une femelle bleue elle-même issue des lignées cultivées par les Lambert.

Et'Chang devient rapidement un Chow clé dans le programme d'élevage du Lee-Dou des Thitounes et c'est pourquoi il se retrouve massivement présent dans les pedigrees de l'élevage. Issus de deux géniteurs bleus, il sera également à l'origine de l'ancrage de cette couleur dans les lignées du Lee-Dou des Thitounes, couleur qui ne cessera d'être présente dès lors dans l'élevage.

A partir de 1991, Et'Chang partage les faveurs de ces dames avec Gai-Iang du Lee-Dou des Thitounes, de Dai Iang du Grand Khan hors d'Elsa. Pour l'anecdote, c'est la tête de Gai-Iang qui se trouve sur les plaques en ardoise « attention au chien » vendues par le Chow Chow Club Français il y a quelques années. Avec Gai-Iang, rouge foncé, Eliane s'initie à la production de la couleur acajou, qu'elle maintiendra puis enrichira avec l'arrivée providentielle de Ch Rahnee Dhao's Azir en 2001.

En 1993, Iang Lee Huang, fils de Gai-Iang, rejoint l'équipe d'étalons du Lee-Dou des Thitounes.

Les années 1990 et la concentration sur la production

Après une petite dizaine d'années, Eliane commence à ralentir son rythme d'expositions et l'acquisition de nouveaux sujets. Elle établit ses lignées sur la base de son cheptel et n'utilise plus qu'occasionnellement des mâles extérieurs. Ses lignées sont alors basées sur celles des Lambert - et principalement sur Chy-Nees - mais également sur Happy Day, qui encore aujourd'hui, reste une base importante des lignées du Lee-Dou des Thitounes. Elle devient déléguée de sa région au sein du Chow-Chow Club Français et n'hésite pas à faire partager et échanger ses connaissances avec les nouveaux venus dans l'élevage. En 2002, elle décroche son certificat de capacité à l'élevage canin.

Au tournant du nouveau millénaire, d'autres Champions suivent Happy Day : Ch Lee'Chen du Lee-Dou des Thitounes, femelle bleue, Ch Puqi du Lee-Dou des Thitounes, mâle noir, Ch Only-Yu du Lee-Dou des Thitounes, fille de Happy Day. En 1995, Eliane exporte un mâle rouge en Russie, baptisé alors Little-Buddha du Lee-Dou des Thitounes. Il décrochera le titre de Champion de Russie dans les années suivantes.


Les Chow-chows du Lee-Dou des ThitounesLes Chow-chows du Lee-Dou des Thitounes
Ci-dessus : Pai de Berlaimont et Jowtrix Creme Chicuelo (droite)


Les Chow Chows crèmes du Lee-Dou des Thitounes

En 1999, Eliane ajoute une couleur à sa palette et les femelles crèmes Pai de Berlaimont et Praia de Berlaimont arrivent au chenil. C'est à peu près à cette époque que je me suis lié d'amitié avec Eliane. A la recherche d'un Chow crème, je pris contact avec elle, cette dernière étant un des trois seuls élevages à posséder des reproducteurs crèmes (officiellement dénommés sables). Cependant, à l'instar de ses collègues, l'éleveuse avait peine à produire des chiots crèmes. Après plusieurs tentatives de mariages entre Pai/Praia et Peixian du Lee-Dou des Thitounes qui ne lui donnèrent que des chiots fauves, je lui suggérais de trouver une nouvelle souche crème à l'étranger. Après avoir acquis moi-même une chienne de cet élevage en 2002, j'intriguais auprès M. Jack Trick [Jowtrix] pour qu'il exporte un second sujet - Jowtrix Creme Chicuelo (Alfy) - en France. C'est ainsi qu'en 2003, Eliane acquiert son premier étalon crème. Le 9/12/2003, un petit miracle s'accomplit : Pai et Alfy gratifient Eliane de ses premiers chiots crèmes, au nombre de quatre.

De cette portée prometteuse, trois chiots sont gardés à la maison : U'Pai-King du Lee-Dou des Thitounes, U'Pai-Kong du Lee-Dou des Thitounes et U'Creamy du Lee-Dou des Thitounes. Parallèlement, Eliane marie sa championne Fr Ch Only-Yu du Lee-Dou des Thitounes à Alfy, établissant ainsi un deuxième courant porteur du gène crème dans son élevage. Une des femelles de cette union donnera naissance plus tard à African du Lee-Dou des Thitounes, étalon actuellement en activité et qui se retrouve dans plusieurs pedigrees.

En 2004, Eliane perd tragiquement et prématurément Alfy, qui subsiste à l'heure actuelle uniquement par le produit de son union avec Pai et également via African. Malgré une équipe de 5 reproducteurs crèmes, Eliane agrandit son cheptel par l'acquisition de 3 Chows crèmes supplémentaires - un mâle et deux femelles - en provenance de l'est de l'Europe. Koko-Hazi Aladar, le Hongrois, devient alors la nouvelle coqueluche crème de la maison. Il donnera naissance à un bon nombre de chiots - crèmes et bleus - dont quelques uns remporteront un petit succès en exposition comme Vainey du Lee-Dou des Thitounes, résultat de l'union de deux des nouvelles recrues hongroises.

En 2006, une de mes amies norvégienne me fit part de son intention de se séparer de son Chow-Chow à poil court crème Chowhill's Tomorrow Never Dies (Laban), désirant se concentrer sur les poils longs dans son élevage. Après en avoir parlé à Eliane, j'organisais son arrivée en France et le Lee-Dou des Thitounes compta bientôt un nouveau membre crème dans sa tribu, portant ainsi au nombre de quatre les différents courants porteurs de crèmes dans ses lignées. Ce faisant Eliane devient l'élevage français le plus diversifié sur la production de cette couleur. Disposant d'une palette assez variée, elle est en mesure d'obtenir la qualité qu'elle recherche dans la production de cette couleur et sans être bloquée par le nombre de ses géniteurs.


Les Chow-chows du Lee-Dou des ThitounesLes Chow-chows du Lee-Dou des Thitounes
Ci-dessus : Rahnee Dhao's Pretty Woman et Gai-Iang du Lee-Dou des Thitounes (droite)


Les Chow Chows à poil court du Lee-Dou des Thitounes

En 2000, Eliane fait l'acquisition de Rahnee Dhao's Pretty Woman, femelle fauve à poil court née en Belgique de géniteurs américains. C'est alors à ma connaissance le seul spécimen à poil court en France, avec un import anglais de la même couleur à Mlle Potter [Kiyat]. Eliane apporte ainsi une nouvelle variété à sa production et parvient rapidement - et régulièrement - à produire des chiots à poils courts. Un des chiots de Pretty, née en 2001, sera cédé à Mme M de Beaulieu, non loin de chez moi, et remportera un petit succès en exposition en région lorraine.

En 2003, Pretty donne naissance à une femelle noire à poil court qui elle-même donnera naissance à Amerika du Lee-Dou des Thitounes, encore en activité à l'élevage. Avec l'arrivée de Laban en 2006, Eliane se dote d'une nouvelle souche de poil court. Après de savants mariages avec ses chiennes, elle obtint un type de poil court très proche de son propre type de Chows.

En 2007, l'éleveuse produit Charlie-Blue du Lee-Dou des Thitounes et crée un petit évènement dans l'hexagone en produisant un chiot à poil court bleu dont la particularité, à ce moment là unique dans le pays, et de contenir dans son pedigree à trois générations plus de la moitié de sujets porteurs de l'affixe de son producteur.


Les Chow-chows du Lee-Dou des ThitounesLes Chow-chows du Lee-Dou des Thitounes
Ci-dessus : Fun Cream du Lee-Dou des Thitounes (gauche) et Favorit Black du Lee-Dou des Thitounes (droite)


Les années 2010

En 2008, Eliane rencontre Gerardo d'Amato et leur collaboration apporte de nouvelles souches dans les lignées du Lee-Dou des Thitounes, notamment avec les mariages réalisés avec les étalons de Gerardo (Tanlap Twice Ice). En 2010, Gerardo et Eliane produisent :
- Fun Cream du Lee-Dou des Thitounes à Mme M Dauchy (Tanlap Twice Ice x Bun du lee-Dou des Thitounes)
- Favorit Black du lee-Dou des Thitounes à Gerardo (Tanlap Twice Ice x Dark Angel du lee-Dou des Thitounes)
- First Lady Tiger du Lee-Dou des Thitounes (à Gerardo) et For Mister Tiger du Lee-Dou des Thitounes (à Eliane), nés d'une union entre Quiet Please dei Leoni Imperiali en Italie et de la chienne de Gerardo Dawnanda Damion Dusc.

Par Julien Marchetti [octobre 2009/avril 2012]


Les Chow-chows du Lee-Dou des Thitounes



Élevage de chow-chows du Lee-Dou des Thitounes
Étalons disponibles pour saillies
Chiots toutes couleurs souvent disponibles
Renseignements sur demande

Webmaster : Julien Marchetti  
Site web créé par Chow's Who WebDesign  
© 2006/2009 Lee-Dou des Thitounes  
Tous droits réservés